Lors de notre émission Les profs ont la parole, Erika, Sara, Téo et Axel ont souhaité lire quelques textes qui résonnent avec l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine. Ces textes résonnent d’ailleurs avec tous les épisodes de barbarie et de haine que nous avons pu subir depuis des années. On a voulu les partager avec vous ici.


Ce qui a eu lieu

Source : Le 1

Adam Zagajewski est né le 21 juin 1945 à Lviv (Lwów) en Ukraine et mort le 21 mars 2021 à Cracovie. Il est un écrivain, poète, romancier, traducteur et essayiste polonais. [Source : Wikipédia]

Ce poème, lu par Erika, a été écrit dans les années 90, mais il aborde déjà une thématique qui inspirera à son auteur un autre poème paru dans les colonnes du New Yorker après les attentats du 11 septembre 2001, et où il dit aux lecteurs : “Essayez de louer le monde mutilé”.


Il fait froid

Source : Wikimedia, photo Etienne Carjat 1876

La haine, c’est l’hiver du cœur nous dit Victor Hugo dans ce texte lu par Sara et Axel. Mais l’espoir est permis car Le cœur, c’est la sainte fenêtre nous dit-il également,

Fais de ton amour ton flambeau.
On s’éclaire de ce qui brûle


Réponse de M. Germain à Albert Camus

Source : Magnum Photos
Photo : Henri Cartier-Bresson, 1944

Peu après avoir reçu le Prix Nobel de Littérature, Albert Camus écrit à son instituteur Monsieur Germain une lettre de remerciement. Le texte que Téo va nous lire est extrait de la longue réponse de son maître d’école.

Laisser un commentaire