Gilet jaunes, remise en cause de l’ordre, voire attaque par le peuple de ses représentants… l’actualité fait directement écho au thème de la crise d’autorité qui touche nos sociétés.

Lucas a décidé de s’attaquer à la question et il proposera, tout au long de l’année, des chroniques pour éclairer cette situation.

Pour le quatrième et dernier épisode de ce dossier, Lucas a pu interroger David Dufresne, journaliste, documentariste et auteur. Il est notamment connu depuis le début de la crise des Gilets Jaunes pour dénoncer les violences policières sur son fil Twitter via la désormais célèbre annonce allô @Place_Beauvau – c’est pour un signalement.

  1. Le travail de signalement des violences policières que David Dufresne effectue sur Twitter vient-il d’une expérience personnelle ?


  2. Quelle est la motivation derrière ce travail de signalement ?


  3. En quoi consiste le travail journalistique qui alimente le fil Twitter de David Dufresne et le projet Allô @placebeauvau ?


  4. Le maintien de l’ordre à la Française est-il fidèle aux valeurs républicaines de notre pays ?


  5. Au fond, le mouvement de répression dont témoigne le travail de David Dufresne n’est-il pas un aveu d’impuissance de la part du politique


  6. Le système judiciaire agit-il en tant que rempart dans ces dérives autoritaires ?


  7. Qu’y a-t-il de si gênant ou de si choquant dans le traitement de la crise des gilets jaunes par les forces de l’ordre ?


  8. Les médias ont-ils bien joué leur rôle d’information dans cette crise ? 


  9. Comment renouveler et réformer la doctrine du maintien de l’ordre en France ? 


  10. Quel avenir pour le fil Twitter de David Dufresne ? 

Gilet jaunes, remise en cause de l’ordre, voire attaque par le peuple de ses représentants… l’actualité fait directement écho au thème de la crise d’autorité qui touche nos sociétés.

Lucas a décidé de s’attaquer à la question et il proposera, tout au long de l’année, des chroniques pour éclairer cette situation.

Pour le troisième épisode de ce dossier, Lucas est allé rencontrer M. Jean-Yves David, magistrat. Ne parle-t-on pas d’autorité judiciaire ? Il a donc tout naturellement voulu saisir le problème du point de vie du juriste.

  1. Présentation et intro  : qui est M. David et pense-t-il que nous traversons une crise d’autorité ? 


  2. Pour que justice puisse être rendue, encore faut-il comprendre le sens de la sanction prononcée, ce qui est loin d’être naturel, d’après le témoignage de M. David. Quelles questions d’éducation cela pose-t-il ?


  3. La crise de Gilets Jaunes a-t-elle reçu un traitement judiciaire particulier ?


  4. Le mouvement des Gilets Jaunes : mouvement anarchiste ou mouvement anarchique ?
     


  5. La réforme judiciaire en cours ne risque-t-elle pas d’éloigner le pouvoir judiciaire des justiciables, et d’entamer son autorité ?
     


  6. Les procédures de médiation que met en place cette réforme ne seraient-elles pas une porte ouverte vers une privatisation de la justice


  7. Quelle est la réactions des syndicats de magistrats à cette réforme ?
      


  8. Comment rendre la justice de manière impartiale et sans laisser sa propre subjectivité influer sur les décisions rendues ?


Votre patience n’aura pas été vaine : le nouvel épisode de Radio Schuman est arrivé avec le plein de chroniques ! Vous n’avez qu’à regarder le programme ci-dessous 😍 et faire votre choix…

  1. Introduction : Lucas nous annonce le sommaire et revient sur l’entretien qu’il a eu avec l’historien Gérard Noiriel concernant la crise des Gilets Jaunes. Mise en perspective historique et archives radio sont au programme.
      


  2. Clément a, pour la première fois, délaissé sa table de mixage bien aimée pour prendre le micro et nous parler des problèmes rencontrés par les Boeing 737 Max, et les crashs mystérieux de deux de ces appareils. 
      


  3. Avez-vous déjà entendu parler du Service National Universel ? Non ? Hé bien Anfiati vous se charger de vous expliquer en quoi consiste ce dispositif qui va concerner dans un futur proche l’ensemble des jeunes de 16 ans.
     


  4. Puisque l’on est dans les dispositifs pour la jeunesse (et dans les acronymes 🙂 ), Isaac et Samuel vous présentent le Service Militaire Volontaire, ou SMV. Metz abrite un régiment SMV : qu’est-ce que ce dispositif peut offrir aux jeunes qui s’y engagent ? A noter que le version longue de l’entretien avec le lieutenant Cédric Ehlers est disponible ici.

     


  5. Si vous êtes un peu geek sur les bords, les termes de html, python et autres langages informatiques doivent être connus. Mais Léa, qui n’est pas geek que sur les bords, a décidé pour sa chronique de s’intéresser aux langages informatiques plus exotiques

     


  6. Pour sa chronique, Flavien a décidé de s’intéresser à un youtubeur complet : Simon Puech. Il nous explique pourquoi sa chaîne mérite le détour ! 


  7. Nouvelle chronique ciné pour Mathieu avec un florilège d’anecdotes cinématographiques. Restez jusqu’au bout pour écouter le super teaser “Donald Reignoux” (voix VF de Spiderman et Titeuf) réalisé par Mathieu lui-même !
     


  8. Nouvelle chronique littéraire pour Sara qui nous présente ses 3 romans coups de cœur du moment : Love, Simon ; Parole d’un bad boy ; 15 ans.
     


  9. Gabin délaisse ses chroniques métier et vogue vers de nouveaux horizons : il nous présente 3 classiques du manga : Dragon Ball, One Piece et Wakfu.
     


  10. Invitation au voyage avec Jenivalda qui nous dévoile une de ses recettes préférées, une recette d’origine portugaise… comme elle : Bacalhau a Gomes de Sà.
     

     

  11. Dans son mot de conclusion, Lucas a souhaité revenir sur les opérations militaires de sauvetage au Burkina Faso qui ont coûté la vie à des soldats français : le maître Cédric de Pierrepont et le maître Alain Bertoncello. Une fin d’émission en forme d’hommage.
     

     

     

Gilet jaunes, remise en cause de l’ordre, voire attaque par le peuple de ses représentants… l’actualité fait directement écho au thème de la crise d’autorité qui touche nos sociétés.

Lucas a décidé de s’attaquer à la question et il proposera, tout au long de l’année, des chroniques pour éclairer cette situation.

Deuxième épisode de ce dossier : que dit l’Histoire de la notion d’autorité ? Nous avons eu la chance de recevoir l’historien Gérard Noiriel, qui a bien voulu répondre aux questions de Lucas.

  1. Présentation  : Mme Derrier et M. Noiriel présentent leur parcours et l’objet de leur venue au lycée le 21 mars dernier : la tenue d’une conférence gesticulée sur le thème Nos ancêtres les migrants.
      


  2. Au regard de l’Histoire, traverse-t-on une crise d’autorité ?
      


  3. A-t-il déjà existé de telles crises dans l’histoire de notre pays ? Peut-on parler de cycle historique ?
     


  4. Traverse-t-on une réelle crise d’autorité… ou alors ne partageons nous simplement plus les mêmes codes ?
     


  5. Gilets jaunes et Commune de Paris : même combat ?
     


  6. Le mouvement des gilets jaunes : un nouveau défi d’éducation populaire


  7. Les gilets jaunes : un mouvement réellement apolitique ou l’expression  d’une forte déception populaire.
     


  8. Georges Clémenceau et Emmanuel Macron : deux chefs conservateurs dans des habits de réformateurs ? [L’article de G. Noiriel sur son blog]
     


  9. Existe-t-il un jeu médiatique de surenchère dans l’exposition de la violence du mouvement des gilets jaunes ?
     


  10. Notre Vème République n’est-elle pas à bout de souffle, à force d’hyper-présidentialisation et de recherche de héros politiques ? Quelles nouvelles formes de citoyenneté sont souhaitables dans un système largement oligarchique ?
     

     

  11. Le mouvement des gilets jaunes : remise en cause réelle de l’ordre social ou début de la construction d’un nouvel ordre social
     

     

  12. Le mouvement des gilets jaunes passera-t-il à la postérité et restera-t-il dans l’Histoire
     

     

Gilet jaunes, remise en cause de l’ordre, voire attaque par le peuple de ses représentants… l’actualité fait directement écho au thème de la crise d’autorité qui touche nos société. Lucas a décidé de s’attaquer à la question et il proposera, tout au long de l’année, des chroniques pour éclairer cette situation. Premier épisode de ce dossier : que dit la philosophie de la notion d’autorité ? Et qui de mieux que monsieur Thierry Dubus, enseignant de philosophie au lycée Schuman jusqu’à l’année dernière, pour nous l’expliquer.

  1. Qu’est-ce que l’autorité ? Une première définition… 


  2. Les ressorts de l’autorité : peur, respect et charisme (ou comment philosopher à base de Walking Dead). 



  3. Comment concilier une demande paradoxale d’égalité et une demande d’autorité de la part des citoyen ? 


  4. La démocratie rend-elle possible un excès de liberté ? Et si les peuples se tournent vers les extrêmes, est-ce pour limiter leur propre liberté ? 


  5. Quels sont les dangers d’un excès d’autorité ?  


  6. Ce que l’on appelle crise d’autorité n’est-elle pas plus largement une crise de la représentation ? Une crise de confiance ? Le grand débat qui s’ouvre en ce moment peut-il être un remède à cette crise ? 


  7. A force de crises politiques, à force de voir la représentation populaire s’essouffler, les institutions sont-elles en danger


  8. Sommes nous dans une mutation de la notion d’autorité ? Ne faudrait-il pas renouer avec une meilleure compréhension de la tradition et de notre héritage


  9. Quel est le rapport entre autorité et socialisation ?  Comment l’autorité peut-elle être la condition de notre capacité à vivre en paix avec les autres ? 

     

  10. Même si, depuis Mai 68, l’autorité est souvent vue comme une forme de domination, la préservation d’une certaine cohésion sociale nécessite la recherche de nouvelles formes de légitimité.