Gilet jaunes, remise en cause de l’ordre, voire attaque par le peuple de ses représentants… l’actualité fait directement écho au thème de la crise d’autorité qui touche nos sociétés.

Lucas a décidé de s’attaquer à la question et il proposera, tout au long de l’année, des chroniques pour éclairer cette situation.

Pour le quatrième et dernier épisode de ce dossier, Lucas a pu interroger David Dufresne, journaliste, documentariste et auteur. Il est notamment connu depuis le début de la crise des Gilets Jaunes pour dénoncer les violences policières sur son fil Twitter via la désormais célèbre annonce allô @Place_Beauvau – c’est pour un signalement.

  1. Le travail de signalement des violences policières que David Dufresne effectue sur Twitter vient-il d’une expérience personnelle ?


  2. Quelle est la motivation derrière ce travail de signalement ?


  3. En quoi consiste le travail journalistique qui alimente le fil Twitter de David Dufresne et le projet Allô @placebeauvau ?


  4. Le maintien de l’ordre à la Française est-il fidèle aux valeurs républicaines de notre pays ?


  5. Au fond, le mouvement de répression dont témoigne le travail de David Dufresne n’est-il pas un aveu d’impuissance de la part du politique


  6. Le système judiciaire agit-il en tant que rempart dans ces dérives autoritaires ?


  7. Qu’y a-t-il de si gênant ou de si choquant dans le traitement de la crise des gilets jaunes par les forces de l’ordre ?


  8. Les médias ont-ils bien joué leur rôle d’information dans cette crise ? 


  9. Comment renouveler et réformer la doctrine du maintien de l’ordre en France ? 


  10. Quel avenir pour le fil Twitter de David Dufresne ? 

Laisser un commentaire

Radio Schuman Metz © 2018