Pour répondre à nos questions sur le nouvel algorithme qui décide de l’orientation des lycéens après le bac, nous avons eu la chance de pouvoir interroger Guillaume Ouattara, journaliste éducation pour le groupe Le Figaro. C’est un fin connaisseur de Parcoursup et de son prédécesseur : Admission Post Bac (APB pour les intimes). Nous le remercions chaleureusement pour sa disponibilité, et pour son éclairage.

Interviewers :


  1. M. Ouattara… qui êtes-vous au juste ?


  2. Vous êtes un spécialiste de Parcoursup, comment en êtes-vous arrivé là ?


  3. Parcoursup et APB : quelles différences ?


  4. APB vs Parcoursup : qui gagne ?


  5. Que vous ont appris vos discussions avec les concepteurs de l’algorithme Parcoursup ?


  6. Parcoursup : les + et les –


  7. Le cahier des charges de l’algorithme, publié il y a environ un mois, permet-il de mieux comprendre cet algorithme ?


  8. Au final, l’algorithme favorise-t-il certains élèves par rapport à d’autres ?


  9. Un changement d’algorithme signifie-t-il un changement de politique ?



Photo : source | Crédit : @Nicolas Calmels

Laisser un commentaire

One comment on “Parcoursup : décryptage

Radio Schuman Metz © 2018